CINZIA CAMPOLESE

FRAME OF REFERENCE

ARTISTE SÉLECTIONNÉE:

Cinzia Campolese [IT – QUEBEC]
WebFb

FRAME OF REFERENCE

Frame of Reference est une installation lumineuse qui recrée un lien direct avec le concept de relativité espace-temps.

La pièce consiste en une surface rectangulaire réfléchissante sur les deux côtés, installée perpendiculairement à un mur dans lequel une composition visuelle évolutive est projetée de l’avant. L’image visible à la surface du miroir est la réflexion spéculaire d’un côté du mur et recrée l’illusion d’une continuité de l’image avec la projection de l’autre côté du miroir.
La composition visuelle est basée sur une représentation géométrique du temps. Les deux côtés sont similaires, mais ils évoluent très lentement avec des différences subtiles.

Lorsqu’on se déplace dans l’espace un effet d’optique de perspective joue en regardant la pièce, proposant une lecture visuelle liée au point de vue du visiteur.

Le temps ne progresse pas au même rythme pour tout le monde, partout et la vitesse à laquelle le temps passe dépend de notre “point de référence”, ou mieux dit frame of reference (en anglais) , tout comme de la position du visiteur en contact avec la pièce.
Chaque instant et chaque perspective visuelle sont uniques et leur perception change d’une personne à l’autre.

BIO

Cinzia Campolese est une artiste qui travaille dans le domaine de l’art numérique et des nouveaux médias. Elle met l’accent sur la création d’environnements audiovisuels et oeuvres génératives, impliquant principalement l’utilisation de la lumière projetée. En octobre 2012, elle a co-fondé le label créatif IF à Paris, dans le cadre de projets portant sur l’architecture, la conception d’objets et les installations audiovisuelles. Trois ans plus tard, elle a commencé la production de ses propres oeuvres et en octobre 2016, elle a présenté sa première exposition solo avec son projet « Who» à la galerie Adiacenze ( Bologna – Italie ). Un an plus tard, elle a rejoint le Centre d’art numérique Perte de Signal à Montréal en tant que membre invitée. Ses œuvres ont été exposées dans des instituts culturels, des galeries et lors d’événements tels que: Friche de Belle de Mai, Stereolux, Perte de Signal, Chromatic Festival, Galerie Adiacenze, Galerie Livart, Nuit Blanche Montréal 2018 et Biela Noc. Ses projets ont été présentés dans L’Œil, The Creators, Juliet Art magazine, Archidaily, Fubiz et de nombreuses autres publications. Ella a été récemment insérée parmi les artistes cités dans le livre Exibart 2019 – 222 Emerging artists worth investing in.

PRODUCTION

Œuvre autoproduite

Enjeux de recherche / Innovation

La pièce représente la rencontre entre la création d’une œuvre visuelle statique avec l’aspect numérique qui lui permet de rajouter le facteur de temps et de mutation liée à ce dernier.
La composition visuelle évolutive permet à l’œuvre de se développer et de changer dans le temps, comme une sorte d’horloge abstraite digitale, où les instants et les unités temporelles se forment là où les regards sont posés.
Dans les enjeux de recherche, on trouve une étude sur la temporalité et la représentation de celle-ci, qui se définit par la création d’un dispositif qui n’existe qu’avec le point de vue de son spectateur.
La composition visuelle minimaliste fait écho au principe de rotation d’un dispositif de mesure temporelle et à un cycle constant d’évolution perpétuel. Son caractère lumineux, défini par la projection vidéo qui se fusionne sur une surface et qui n’existe pas dans sa tangibilité, confie l’aspect éphémère ultime de la pièce, qui renforce encore plus sa relation avec l’immatérialité temporelle perceptive.

DIFFUSION DE L’ŒUVRE

Galerie R3 | Exposition Collective – Février – Mars 2018 | Trois Rivière (QC), Canada
B39 | Exposition Collective – Novembre /Décembre 2019 | Séoul – Corée du Sud

FollowFb.Tw.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!