Léa Rogliano

MY ROOM IN THE YANGGAKDO HOTEL

Selected Artist:

Léa Rogliano [Be]
WebVimeo

 

!Only available in NL & FR!

MY ROOM IN THE YANGGAKDO HOTEL

My room in the Yanggakdo Hotel est une installation vidéo qui reconstitue une chambre de classe standard de l’hôtel Yanggakdo à Pyongyang grâce à l’analyse de centaines de vidéos déposées sur le Web par des internautes du monde entier. Nova XX sera l’occasion pour Léa Rogliano de présenter, pour la première fois, l’interface VR qu’elle développe et dans laquelle elle met en scène son carnet de voyage virtuel au sein de son installation. L’oeuvre questionne à travers un contre miroir absolu, la Corée du Nord, nos rapports aux nouvelles technologies, et les enjeux sociaux et politiques qu’elle sous entendent.

En 2014, j’entreprends un voyage virtuel à destination d’un pays sans internaute, la Corée du Nord. A mon arrivée, je prends le parti de séjourner dans une des chambres de l’hôtel Yanggakdo, un hôtel trois étoiles situé sur une île au milieu de Pyongyang. Dès le lendemain, refusant de participer au parcours millimétré réservé aux touristes, ne souhaitant pas saluer la statue des leaders, je décide de rester de ma chambre. J’y suis toujours. J’investigue, j’écris, je rêve. Ce court récit d’un voyage immobile est le point de départ de mon projet pluridisciplinaire Carnet de voyage virtuel en Corée du Nord.

L’installation My room in the Yanggakdo Hotel reconstitue une des chambres de classe standard de l’hôtel Yanggakdo dans laquelle j’ai élu domicile. Cette chambre a été recrée grâce à l’analyse de centaines de vidéos déposées sur le Web par des internautes du monde entier qui y ont séjourné entre 2002 et 2016.

Mon expérience d’immersion sur le Web à destination du seul pays au monde connecté à un intranet national plutôt qu’au World Wide Web me permet de développer par effet de miroir une réflexion sur nos rapports aux NTICS. Ces pensées et expériences, je souhaite à présent les intégrer à l’installation sous la forme d’un carnet de voyage immersif.

À l’occasion de Nova XX, j’incorporerai pour la première fois à l’installation, les premières pages de mon carnet de voyage en réalité virtuelle. Les visiteurs auront la possibilité de s’immerger à leur tour dans cet étrange voyage et d’entrer dans un univers à la frontière du documentaire, du game et de l’écriture. À terme, je souhaite inscrire mon carnet de voyage sur le net grâce à la Web VR. Les interfaces présentées dans Nova XX, ont été réalisées en partenariat avec Interface 3. Les étudiantes de la promotion 2017 en « game development » ont créé plusieurs interfaces au cours d’un module VR. Mes expérimentations continuent, jusqu’au jour de l’exposition.

PRODUCTION

Interface 3 est partenaire du projet pour la partie développement VR. Avec le soutien de Poolpio et de Cobalt Films. Le projet a reçu depuis ses commencements de nombreux soutiens dont : Le soutien de la Commission des arts numériques la FWB – de la SACD Belgique – La Fabrique de théâtre – La Scam (France)

BIO

Née en 1982, Léa Rogliano est une artiste pluridisciplinaire qui vit et travaille à Bruxelles. Volontairement inclassable, Léa Rogliano aime combiner les médias quitte à en découvrir à chaque fois de nouveaux. Ses productions s’intéressent aussi bien aux questions de genre qu’à la géopolitique avec une constante : l’Image. Qu’elle la manipule ou qu’elle l’étudie, elle traque l’intersection où se croisent esthétique et politique. Son travail cherche à libérer le regard, poser des questions, dénoncer toute forme de contrôle ou de pouvoir par l’image et prône la rêverie, l’improductivité, la contemplation, l’humour, l’irrévérence, la théorie, l’analyse. Dans son parcours, des morceaux de vie, des aventures saisies au vol. Pendant les premières années de sa carrière, elle est comédienne et assistante à la mise en scène dans la compagnie Arcinolether dirigée par Christophe Cotteret. En 2012, elle décide de se consacrer à ses propres projets et se tourne résolument vers l’image. Elle finalise sa première vidéo expérimentale Belles Endormies en 2013. Parallèlement à son projet nord-coréen, elle réalise en 2016 un très court métrage queer intitulé SHIFT.

Enjeux de recherche / Innovation

L’interface Web VR/ VR de My room in the Yanggakdo Hotel a pour ambition de mettre en scène le carnet de voyage de l’auteure. Ce carnet de voyage immersif sera composé de plusieurs interfaces correspondant à différent jour de voyage. Il se développera au fur et à mesure du temps. Selon les jours, la thématique, l’esthétique, les interactions présentent dans les interfaces différeront, parfois du tout au tout.

Parmi les principaux challenge du projet, la volonté de l’auteure d’intégrer pour certains univers VR des discours philosophiques, ou autres matériaux de pensée produits par des intellectuels autour des nouvelles technologies, pose l’oeuvre dans une logique qui s’écarte d’une logique d’entertainment. Il s’agit de prouver qu’un espace immersif 360° propre à la VR peut donner à voir ou à entendre des pensées complexes en les rendant plus accessibles. Dans cette optique, les recherches effectuées tentent de sortir des sentiers battus : De quelles façons la réalité virtuelle pourrait-elle rendre la philosophie tout public ? Comment intégrer des documents 2D dans un univers immersif ? Comment mettre en scène des notes ? comment restitue un espace mental ?…

La création de l’oeuvre se fait par étapes. La technologie Web VR étant plus récente que la VR, elle est beaucoup moins développée et la communauté de développeurs/codeurs plus réduite. Des recherches sont menées en Web VR avec l’outil de Mozilla, A Frame. Les deux technologies, VR et Web VR, sont utilisées en parallèle avec l’objectif final de mixer les contenus lorsque ce sera possible ou de basculer les éléments de la VR (Unity / C#) à la Web VR (A frame / html/ web GL) quitte à les reproduire. En attendant, l’auteure a pris le parti de présenter et créer ses premières interfaces en VR.

Les interfaces présentées dans Nova XX, ont été réalisées en partenariat avec le centre de formation en informatique bruxellois destiné aux femmes en recherche d’emploi, Interface 3. Les étudiantes de la promotion 2017 en «game development» ont créé les interfaces au cours d’un workshop VR et les ont étoffées pendant leur atelier autour des logiciels Unity et Blender. Leurs talents et l’énergie de l’équipe pédagogique ont permis de développer les interfaces présentées dans l’exposition.

L’œuvre est en construction. Des updates et précisions techniques et technologiques seront ajoutés régulièrement.

MENTION DES PRIX ET DIFFUSION DE L’ŒUVRE

Prix du meilleur pitch VR au Liège Web Festival 2016

Un prototype de l’’installation vidéo My room in the Yanggakdo Hotel a été présenté à Frameries (Belgique) en octobre 2014 à l’occasion d’Aprem #4, cycle annuel de rencontres autour des arts numériques et des enjeux du monde contemporain intitulé pour cette édition « Écologie de l’Internet : Pour une troisième époque du Web».

L’installation My room in the Yanggakdo Hotel a été exposée aux Halles de Schaerbeek en mars 2015 pour la Foire Attraction, au Cube à Issy les Moulineaux dans le cadre du festival Anthropologies numériques et à La Panacée, centre de culture contemporaine de Montpellier dans le cadre de l’exposition Global Snapshot.

FollowFb.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!